Serge de Sampigny, « Images et représentations du passé : le documentariste face à l’histoire et aux historiens »

Serge de Sampigny est diplômé de l’IEP de Paris.

Ancien journaliste à la BBC, à BFM, à France Inter et à Infomatin, il se tourne vers le reportage pour la télévision en 1998. Il travaille pour M6 (« Zone interdite« ), France 2 (« Envoyé Spécial« ), Arte (« De quoi je me mêle ? »), France 3 (« Des racines et des ailes« ) avant de se consacrer aux documentaires historiques en couleur au format 90 minutes. En 2008  Serge de Sampigny quitte ses fonctions de rédacteur en chef des documentaires historiques de M6 et fonde la société de production audiovisuelle Histodoc.

Ses réalisations :

-« Hitler, la folie d’un homme » (2005) pour M6.
–  » Quand l’Algérie était française  » (2006) diffusé sur M6.
–  » Staline le tyran rouge  » (2007) toujours sur M6.
– « De Auschwitz à Jérusalem » (2008) retransmis sur M6 dans le cadre du cinquantième anniversaire de la création de l’Etat d’Israël . Ce documentaire a été reconnu comme une contribution importante pour les chercheurs de Yad Vashem.
– « Pétain, un héros si populaire » (2010) pour France 3, qui a d’ailleurs été diffusé à l’université Columbia par l’historien américain Robert Paxton, spécialiste éminent de la France de Vichy.
Arte diffusera courant de l’année 2012 sa dernière production  » En France, à l’heure allemande « .

 

Conférence :

Serge de Champigny

[powerpress url= »http://podcast.cict.fr:8171/podcastproducer/attachments/0FB776D2-48E5-4E1E-97A7-456AB00DC038/FE5E1922-AC90-4B43-AC51-A56639FD5A8F.m4v »]

NB : les navigateurs Internet Explorer 9 et Chrome ne prennent pas en charge le plein écran. Pour en profiter pleinement, n’hésitez pas à utiliser Firefox.

Sébastien Poublanc

Docteur en histoire moderne au sein du laboratoire Framespa de Toulouse sur « Compter les arbres. Une histoire des forêts méridionales à l’époque moderne » (sous direction de Sylvie Mouysset et Jérôme Buridant). Ingénieur de recherche contractuel en Humanités numériques au labex Structuration des Mondes Sociaux. Rédacteur en chef adjoint du magazine Mondes Sociaux.

More Posts

Follow Me:
Twitter

Rémi Mathis, « Wikipédia, de la diffusion de la recherche historique à la construction du rapport au passé »

Ancien élève de l’école nationale des Chartres (2007), et de l’École nationale supérieure des sciences de l’information et des bibliothèques (2008), ancien conservateur de la bibliothèque de sciences humaines et sociales de l’université Paris Descartes-CNRS (2008-2010), Rémi Mathis prépare actuellement une thèse de doctorat consacrée au département des Affaires étrangères sous Louis XIV.

Il est également conservateur du département des Estampes et de la Photographie de la Bibliothèque nationale de France (2010), rédacteur en chef de la revue Nouvelle de l’Estampe, et préside, depuis 2011, le conseil d’administration de Wikimédia France.

Initialement spécialiste des estampes et livres anciens, de l’histoire du jansénisme, ou encore de l’histoire du XVIIe siècle, Remi Mathis à étendu son domaine d’expertise aux usages du web et des nouvelles technologies dans le monde de la culture (réseaux sociaux, livres électroniques,…).
Il est l’auteur de Les bibliographies nationales rétrospectives. Entre recherche d’identité et identité de la recherche, publié en 2010 aux Edition Universitaire Européenne, et tient depuis mai 2009 le blog A la toison d’or, dédié au patrimoine écrit.

Conférence :

[powerpress url=http://podcast.cict.fr:8171/podcastproducer/attachments/0FB776D2-48E5-4E1E-97A7-456AB00DC038/E8D4714D-5248-478D-953D-B2AC2FE3F818.m4v]

Interview :
[powerpress url= »http://podcast.cict.fr:8171/podcastproducer/attachments/0FB776D2-48E5-4E1E-97A7-456AB00DC038/FDEE23F8-7CB6-435E-9D5E-B00D61D7FE41.m4v »]

NB : les navigateurs Internet Explorer 9 et Chrome ne prennent pas en charge le plein écran. Pour en profiter pleinement, n’hésitez pas à utiliser Firefox.

 

Sébastien Poublanc

Docteur en histoire moderne au sein du laboratoire Framespa de Toulouse sur « Compter les arbres. Une histoire des forêts méridionales à l’époque moderne » (sous direction de Sylvie Mouysset et Jérôme Buridant). Ingénieur de recherche contractuel en Humanités numériques au labex Structuration des Mondes Sociaux. Rédacteur en chef adjoint du magazine Mondes Sociaux.

More Posts

Follow Me:
Twitter

Nicolas le Roux, « Sexe, violence et histoire. Un XVIe siècle de cinéma »

Présentation : Nicolas le Roux est spécialiste des guerres de religions dans le royaume de France, ainsi que des sociétés de cour et de la culture nobiliaire.

Il a soutenu sa thèse de doctorat (1997) sous la direction de Jean-Marie Constant, « Courtisans et favoris : lentourage du prince et les mécanismes du pouvoir dans la France des guerres de Religion », à l’université du Maine (Le Mans).

Dès 1998, il devient maître de conférences à l’université Paris IV-Sorbonne puis reçoit son habilitation à diriger des recherches en histoire moderne en 2006.

Depuis 2007 il est professeur d’histoire moderne à l’université Lumière-Lyon 2. L’année suivante il devient secrétaire général de l’Association des historiens modernistes des universités françaises.
Il est notamment auteur de « La Faveur du roi. Mignons et courtisans au temps des derniers Valois » (2001) et de « Un régicide au nom de Dieu : L’assassinat d’Henri III » (2006).
Plus récemment il a dirigé « Les guerres de religions« (2009) sixième des treize ouvrages, s’inscrivant dans un projet de publication d’une Histoire de France sous la direction de Joël Cornette, qui ont pour objectifs d’ exploiter les connaissances les plus récentes de la recherche et apporter un regard rafraichi sur chaque période concernée.

Publications :

La Faveur du roi. Mignons et courtisans au temps des derniers Valois, Champ Vallon, « Époques », 2001

Un régicide au nom de Dieu. L’assassinat d’Henri III (1er août 1589), Gallimard, « Les journées qui ont fait la France », 2006

Les Guerres de Religion (1559-1629), Paris, Belin, « Histoire de France », 2009

Conférence :
[powerpress url= »http://podcast.cict.fr:8171/podcastproducer/attachments/0FB776D2-48E5-4E1E-97A7-456AB00DC038/17130D93-EEA8-4B03-BCB8-43E3AB6DC013.m4v »]

NB : les navigateurs Internet Explorer 9 et Chrome ne prennent pas en charge le plein écran. Pour en profiter pleinement, n’hésitez pas à utiliser Firefox.

 

 

Sébastien Poublanc

Docteur en histoire moderne au sein du laboratoire Framespa de Toulouse sur « Compter les arbres. Une histoire des forêts méridionales à l’époque moderne » (sous direction de Sylvie Mouysset et Jérôme Buridant). Ingénieur de recherche contractuel en Humanités numériques au labex Structuration des Mondes Sociaux. Rédacteur en chef adjoint du magazine Mondes Sociaux.

More Posts

Follow Me:
Twitter

Sophie Cassagne-Brouquet, « Ecritures de l’Histoire et écritures d’histoires »

Professeur certifié en 1980, puis agrégé en 1981, Sophie Cassagne-Brouquet est actuellement historienne à l’université Toulouse II le Mirail et membre du laboratoire FRAMESPA. En tant que tel, elle est spécialiste de la ville à la fin du Moyen-Âge et, plus particulièrement dans l’Europe du Nord-Ouest.

Outre sa thèse en histoire, elle est aussi titulaire d’une thèse d’histoire de l’art médiéval sur le métier de peintre en Bourgogne au temps des ducs Valois (direction de Fabienne Joubert). Cette double approche de l’histoire culturelle se traduit par un intérêt pour la pratique de la commande et du mécénat, les politiques artistiques et les finalités de l’art avec un recentrage géographique sur la France, les Pays Bas bourguignons et l’Angleterre.

Ses recherches actuelles explorent diverses pistes : la pratique du mécénat en France à la fin du Moyen-Âge, petite et moyenne noblesse, villes et clergé, l’utilisation de l’image et les approches iconographiques avec un accent particulier mis sur l’image de la femme au travers du thème des héroïnes et, enfin, l’analyse des métiers de l’artisanat urbain.

Ouvrages Principaux :

  • La vie quotidienne au Moyen Age / texte Sophie Cassagnes ; ill. Yves Beaujard, Rennes, Ouest-France, 2004.
  • L’image du monde : trésors des enluminures de la Bibliothèque municipale de Rennes, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2003.
  • La passion du livre au Moyen Age,  Rennes, Ouest-France, 2003.
  • Vierges noires / Sophie Cassagnes-Brouquet ; collab. Jean-Pierre Cassagnes, Rodez, Ed. du Rouergue, 2002.
  • D’art et d’argent : les artistes et leurs clients dans l’Europe du Nord, XIIIeXVe siècle, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2001.
  • Missel pontifical de Michel Guibé, XVe siècle : cérémonial du couronnementdes ducs de Bretagne / André Chédeville, Xavier Ferrieu, Sophie Cassagnes-Brouquet et al., Rennes, Ouest-France, 2001.
  • Histoire de l’Angleterre médiévale, Gap, Ophrys, 2000.
  • Culture, artistes et société dans la France médiévale, Gap , Ophrys, 1998.
  • Les feux barbares, Limoges : L. Souny, 1995.
  • L’Age d’or de la forêt / Sophie Cassagnes-Brouquet, Vincent Chambarlhac. -Rodez : Ed. du Rouergue, 1995
  • Les anges et les démons, Rodez, Ed. du Rouergue, 1995.
  • L’anonyme d’Avignon, Rodez, Ed. du Rouergue, 1992. (Prix du 1er roman Sablet 1992).
  • Marie en Limousin, Rodez, Ed. du Rouergue, 1991.

Sébastien Poublanc

Docteur en histoire moderne au sein du laboratoire Framespa de Toulouse sur « Compter les arbres. Une histoire des forêts méridionales à l’époque moderne » (sous direction de Sylvie Mouysset et Jérôme Buridant). Ingénieur de recherche contractuel en Humanités numériques au labex Structuration des Mondes Sociaux. Rédacteur en chef adjoint du magazine Mondes Sociaux.

More Posts

Follow Me:
Twitter

Rémy Cazals, « La création d’un groupe de recherche en histoire, le CRID 14-18 »

Rémy Cazals est professeur émérite d’histoire contemporaine à l’université de Toulouse II Le Mirail.  Après avoir obtenu l’agrégation d’histoire en 1968,  il a soutenu, en 1974, sa thèse de doctorat, Le mouvement ouvrier à Mazamet au début du xxe siècle (1903-1914) sous la direction de Rolande Trempé. Il est à l’origine de nombreux écrits sur sa ville natale de Mazamet et travaille sur la mémoire populaire, l’histoire ouvrière et les guerres. Président et fondateur du Collectif de recherche international et de débat sur la guerre de 1914–1918 (CRID 14-18), il propose un regard nouveau par rapport à l’historiographie traditionnelle de la Grande Guerre. Rémy Cazals revendique une approche « sensible », à hauteur d’homme, de ce conflit, en s’appuyant notamment sur les carnets de guerre de soldats « ordinaires ». Les poilus ont majoritairement subi leur sort affirment les membres du Crid, remettant en cause l’idée de sacrifice pour défendre la patrie comme le pensent les historiens de l’Historial de Péronne dont le chef de file est Jean-Jacques Becker.

Ouvrages Principaux :

  • Les Révolutions industrielles à Mazamet, 1750-1900, La Découverte-Maspero/Privat, 1983.
  • (dir. avec Daniel Fabre), Les Audois. Dictionnaire biographique, Association des Amis des Archives de l’Aude, Fédération Audoise des Œuvres Laïques, Société d’études scientifiques de l’Aude, Carcassonne, 1990.
  • Histoire de Castres, Mazamet, La Montagne, Privat, 1992.
  • 14-18, le cri d’une génération, Privat, 2003.
  • (présentation et notes avec Nicolas Offenstadt), « Si je reviens comme je l’espère » : Lettres du front et de l’arrière, 1914-1918, Grasset, 2003.
  • Lettres de réfugiées. Le Réseau Borieblanque : des étrangères dans la France de Vichy, Tallandier, 2004.
  • La Grande Guerre : Pratiques et expériences par R. Cazals, Emmanuelle Picard, Denis Rolland, et Collectif Privat, 2005.
  • Frères de tranchées (Malcolm Brown, Rémy Cazals, Olaf Mueller ; Marc Ferro, dir.), Perrin, Paris, 2005, 268 p. – 8 p. de pl.
  • Cinq siècles de travail de la laine. Mazamet 1500-2000, éditions Midi-Pyrénées, 2010.

Conférence :
[powerpress url= »http://podcast.cict.fr:8171/podcastproducer/attachments/0FB776D2-48E5-4E1E-97A7-456AB00DC038/CA47B8B6-745E-4DA9-A476-7F0B9A94A566.m4v »]

NB : les navigateurs Internet Explorer 9 et Chrome ne prennent pas en charge le plein écran. Pour en profiter pleinement, n’hésitez pas à utiliser Firefox.

Sébastien Poublanc

Docteur en histoire moderne au sein du laboratoire Framespa de Toulouse sur « Compter les arbres. Une histoire des forêts méridionales à l’époque moderne » (sous direction de Sylvie Mouysset et Jérôme Buridant). Ingénieur de recherche contractuel en Humanités numériques au labex Structuration des Mondes Sociaux. Rédacteur en chef adjoint du magazine Mondes Sociaux.

More Posts

Follow Me:
Twitter